Call us  44 (0)20 7824 7157

20 Grosvenor Gardens, London SW1W 0DH, UK

Ceux qui ont servi

Depuis le concept de INTO a été lancé à Washington DC en 2005 un certain nombre de personnes ont occupé des postes de bénévoles pour l’organisation.

Président / président
Simon Molesworth 2007 à Septembre ici à 2015

Vice-President / Vice-Chairman

S.K. Mishra 2007 à 2010
Bill Turner, 2010 à Septembre ici à 2015

Secrétaire

Simon Murray 2007 à Octobre 2013
Sarah Staniforth 2014 à Septembre ici à 2015

Membres du comité exécutif

Simon Molesworth (président / président)

SRM picture
Après l’obtention d’un majoring de BA en anthropologie sociale et d’une licence en droit dans les années 1970, les carrières professionnelles et extra-scolaires de Simon ont résolument poursuivre un cheminement pluridisciplinaire menant à des bourses de cinq instituts professionnels, traversant les domaines du droit, de la gestion de l’environnement, urbain et de la planification régionale, la gestion et la gouvernance d’entreprise. Son travail l’a conduit inexorablement à partir d’un accent sur la gestion des ressources naturelles pour le développement de principes et pratiques de durabilité et plus dernièrement dans la région de la réponse au changement climatique. Depuis 2 013 Professeure, d’un vice-chancelier de l’Université Monash à Melbourne, Simon était auparavant professeur associé de l’Institut de La Trobe de la durabilité sociale et environnementale au sein de La Trobe University de Melbourne. Professionnellement, après la première pratique de la profession d’avocat dans un cabinet d’envergure nationale, en 1984, Simon est devenu avocat spécialisé dans l’environnement, de la planification, du patrimoine et du droit des ressources naturelles. Il a été nommé conseil de la Reine en 1995.
Après avoir fondé une organisation publique de l’environnement dans son adolescence et de devenir son président il ya plus de 42 ans, Simon a rejoint son premier National Trust État en 1972. Pendant 25 ans, de 1980 Simon était un conseiller de la National Trust of Australia (Victoria), devenant son honneur président, puis président depuis près de 20 ans dans la succession. Pendant 21 ans de 1988, il a également été membre du conseil d’administration de l’organisme national, le Conseil australien des fiducies nationales, et a été son président de 2001 à 2006. En 2009 il a été nommé ambassadeur ACNT affaires internationales.
Nommé à de nombreux postes étatiques et fédéraux australiens, Simon était un commissaire de la Commission du patrimoine australien pendant 5 ans à partir de 1987. En tant que l’un des sept commissaires, il était chargé d’identifier et de conseiller le gouvernement australien sur Domaine national de l’Australie. Depuis 14 ans, à partir de 1996, il était également membre du Comité du patrimoine culturel national par le gouvernement australien, qui est responsable de toutes les fonctions consultatives statutaires en vertu de la protection de la Loi sur le patrimoine culturel mobilier.
En 1985, Simon a contribué à fonder l’Institut de l’Environnement de l’Australie, de l’institut de praticiens dont la discipline professionnelle principale est la gestion de l’environnement. Il a guidé son expansion en Nouvelle-Zélande en 2002 quand il est devenu l’Institut de l’Environnement de l’Australie et la Nouvelle-Zélande et a été président de l’Institut pour les 10 ans à 2005. Simon avait précédemment fondé en 1978 à Victoria et conduit à 1983 premier droit de l’environnement Association de l’Australie. Puis en 1983, Simon est devenu le premier président de la National Environmental Law Association de l’Australie qu’il a dirigé pendant quelques années.
En 1989, Simon a reçu le droit de l’environnement australien Award pour être une personne qui a « apporté une contribution exceptionnelle au développement et à la compréhension de la législation environnementale en Australie ». En 1994, il a été nommé membre de l’Ordre de l’Australie pour ses «services à la communauté dans le domaine de la conservation et de l’environnement en particulier par le National Trust» et en 1995 il a reçu le Prix d’Etat de l’environnement par le gouvernement de Victoria reconnaissance de sa «contribution significative à la protection de l’environnement à Victoria 1970-1995″. En 2003, le gouvernement australien lui a décerné la Médaille du Centenaire « Pour le service à la communauté à travers le patrimoine et l’environnement » et de l’Association de l’Australie des Nations Unies lui a décerné le prix mondiale de l’environnement 2003 Journée pour services exceptionnels à l’environnement. En 2006, l’Université Monash décerné Simon il est Distinguished Alumni Award »pour la réussite professionnelle exceptionnelle, un leadership inspirant et ses qualités humaines exceptionnelles» essentiels pour son engagement envers l’environnement. En 2012, il a été élevé à celui d’Officier de l’Ordre de l’Australie pour les « services distingués à la conservation et à l’environnement, à la préservation du patrimoine aux niveaux national et international, pour les professions et les secteurs des ressources naturelles, et à des organismes de santé communautaires».
Simon Molesworth était président inaugurale du Comité exécutif de l’Organisation nationale des fiducies international depuis 2007, après avoir présidé INTO fondateur Comité directeur du début de 2006.

VISITEZ SIMON BLOG PAGE


Bill Turner

bill-head-w-suite-150x150

Bill est le président du conseil des fiduciaires de la Fiducie nationale pour la terre et la culture (BC) Society.

Bill Turner avant de se retirer était le Directeur exécutif du CCM, The Land Conservancy of British Columbia. Le projet de loi est venu à ce rôle d’une carrière dans l’immobilier commercial et d’affaires. Il a également servi en tant que membre du conseil d’administration de l’American Friends of Canadian Trust Land, le Land Trust Alliance de la Colombie-Britannique, la côte du Pacifique Joint Venture, la coentreprise canadienne Intermountain et des Terres de la BC Conservation Forum. Le projet de loi a été membre du Conseil de conservation citoyens sur l’action climatique (un conseil qui conseille le gouvernement de la Colombie-Britannique sur les questions relatives au changement climatique.

Le projet de loi a aidé le ministre fédéral de l’Environnement en tant que membre de la Table ronde des ministres sur Parcs Canada et sur la proposition de créer un Fonds national pour le Canada. Bill est un membre de l’Ordre du Canada (la plus haute distinction civile du Canada) et en 2007 a reçu un doctorat honorifique par l’Université de Victoria. En 2012, le projet de loi a été présenté avec la médaille du jubilé de diamant de la Reine. Il est actuellement le président du conseil des fiduciaires de la Fiducie nationale pour la terre et la culture (BC), qui est un membre associé de INTO.

Le projet de loi a été impliqué INTO depuis 2005 quand il a rejoint le comité de pilotage qui a été chargé de créer INTO.

VISITEZ BILL BLOG PAGE


Sarah Staniforth
Sarah2010low res

Partir de Janvier 2011 Sarah Staniforth a été musées et collections directeur au National Trust. Elle est également administrateur des Entreprises et du National Trust Historic House Hotels. Elle était Propriétés historiques 2005 à 2010 Directeur et Chef Conservatrice du 2002-2004. Elle a rejoint le National Trust en 1985 en tant que conseiller sur la conservation des peintures et contrôle environnemental. Elle a lu la chimie à l’Université d’Oxford, a étudié la conservation des peintures au Courtauld Institute of Art et a travaillé dans le département scientifique de la National Gallery de 1980 à 1985.

Pendant de nombreuses années Sarah servi sur le Conseil de l’IIC (Institut international pour la conservation des oeuvres historiques et artistiques), d’abord comme membre du Conseil puis comme vice-président. Elle a été élue présidente de SII en Janvier 2013. Elle est actuellement fiduciaire du Musée Hunterian au Collège royal des chirurgiens et le Pilgrim Trust, et un membre de la Commission Tissu abbaye de Westminster, le Comité consultatif diocésain Gloucester, le Conseil de l’AIM (Association of Independent Museums) et le Comité d’accréditation Musée des Arts Council England. Sarah a présidé le groupe de pilotage qui a élaboré la Stratégie des sciences du patrimoine national Royaume-Uni du la période 2008-2010 et préside actuellement le conseil d’administration du Forum des sciences du patrimoine national au Royaume-Uni. Elle est membre de l’IIC, la Société des Antiquaires et de la Royal Society of Arts.

Sarah a écrit et donné de nombreuses conférences sur la conservation préventive des collections dans les musées et les maisons historiques; certains de ces travaux est consigné dans le manuel National Trust de l’entretien ménager, qui a été publié en 2006 avec une édition révisée en 2011. Elle vient de terminer un livre sur la conservation préventive pour les Getty Conservation Institute Lectures en série de la conservation, des perspectives historiques sur la conservation préventive qui a été publié en Avril 2013. Ses intérêts comprennent: les musées et la gestion du patrimoine; bâtiments et des collections de conservation; et la mise lieux historiques à la vie grâce à un excellent niveau de l’accès, de la présentation et de l’interprétation.


John Ducie
(An Taisce, le National Trust pour l’Irlande)

john-ducie

John Ducie alors qu’il était étudiant devenir membre de An Taisce Le National Trust pour l’Irlande en 1979 en raison de sa réalisation du coût écologique du développement. Il a servi la confiance dans de nombreux rôles depuis, devenant vice-président en 1999 -2003, Directeur de la société 1999-2004 et un hon. Vice-président en 2003. Il a siégé au Conseil et Comité de Gestion 1995-2008, quitte son poste pour prendre le poste à temps partiel de Propriétés & amp; Agent de conservation et organisateur principal de la 13e Conférence internationale des fiducies nationales à court terme en raison d’une vacance imprévue.

Il est un avocat d’une autre disposition de la loi pour An Taisce, servant en tant que président de sa confiance Législation Comité national de rédaction pour des mandats successifs. Il est devenu président du Réseau européen des organisations du patrimoine national en 2006 lors de son assemblée générale tenue à Dublin qui a réuni des représentants de 35 organisations de 17 pays. Parmi les réalisations de conservation qu’il est le plus fier est d’être l’un des fondateurs du Conseil Arbre de l’Irlande en 1983, The Irish Garden Plant Society en 1982 et auteur de la Plastic Bag Levy en 1997, une taxe environnementale qui a abouti à une réduction de 90% en la consommation de sacs en plastique.

Un horticulteur professionnel, historien de jardin et paysagiste, il a un cabinet privé occupé. Il est président de Les Jardins du Patrimoine et Paysages Conçu Comité pour l’Irlande depuis 1999 et est membre du Comité de pilotage de l’Inventaire national financé par le gouvernement des jardins et paysages historiques conçus, maintenant sur sa troisième phase depuis sa création.


Diarmid Hearns the National Trust Scotland


Prof. Luciano Mule’Stagno (Din l-Art Helwa)

Prof. Luciano Mule’Stagno

Prof. Luciano Mule’Stagno

Est le vice-président de Din L-Art Helwa, (The National Trust de Malte) une ONG qui travaille à la fois le patrimoine et le domaine de l’environnement. Il est employé par l’Institut pour l’énergie durable à l’Université de Malte (depuis 2009). Avant cela, il était le PDG de Heritage Malta pour 3 ans. Heritage Malta est l’organisme national responsable pour les musées, le patrimoine culturel et la conservation. Entre 1991 et 2006, il a été étudié (Ph.D, Physique, Université du Missouri de Sciences et Technologie), puis travailler (Matériaux électroniques MEMC – maintenant SunEdison, l’un des plus grands fournisseurs mondiaux de matériaux semi-conducteurs) et solaires aux États-Unis. Son dernier message il étant celui de Directeur des laboratoires dans le monde avec la responsabilité de laboratoires en Asie, en Europe et aux États-Unis. Il a publié de nombreux articles et détient 8 brevets sur les semi-conducteurs / matériaux solaires. Ses intérêts de recherche actuels sont dans le photovoltaïque, l’énergie des vagues et d’autres technologies d’énergie renouvelable qui pourraient être applicables à Malte. Il a récemment participé à un projet Wave-énergie appelée Blue Ocean Energy dont l’objectif principal était d’évaluer le potentiel de l’énergie des vagues au large des îles maltaises, et est aujourd’hui le premier projet SOLAQUA qui vise à développer viables structures flottantes photovoltaïques. Il est également le représentant de Malte sur le coût de l’UE (coopération en science et technologie) Physique et Nanosciences Matériaux domaine.


martinMartin Scicluna

Martin Scicluna Martin Scicluna est le directeur général de l’Institut de politique publique aujourd’hui. Il est membre du Conseil d’Europa Nostra et du Conseil de l’Organisation internationale du National Trust. Il est vice-président de Din L-Art Helwa. Il était le président exécutif de Din l-Art Helwa de 2001 à 2005. Il est aussi actuellement le Conseiller du gouvernement de Malte sur l’immigration illégale.

Il a pris sa retraite à Malte en 1996, à la fin d’une carrière passée d’abord dans l’armée britannique, puis pendant 23 ans en tant que fonctionnaire du ministère de la Défense à Londres, servant dans diverses nominations du secrétariat de la politique avant d’être nommé secrétaire adjoint Sous des État pour les questions du personnel de l’armée.

Il a ensuite été conseiller de deux Premiers ministres de Malte sur les questions de politique de défense jusqu’en 1999 et l’Ambassadeur de Malte auprès de l’OTAN en 1996. Il a fait ses études au Collège de St-Édouard, à l’Académie royale militaire de Sandhurst, à l’état-major de l’Armée College, Camberley et à la Royal College of Defence Studies, Londres.


Michaela Kubíková

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Michaela a travaillé pour le National Trust de la Slovaquie pour les dix dernières années, et, depuis 2008, a occupé le poste de directeur de cette organisation.
En 1995, elle est diplômée de la Faculté des Sciences Naturelles de l’Université Comenius à Bratislava. Plus tard, elle a fait le cours de troisième cycle sur les études de conservation architecturale de l’Academia Istropolitana Nova à Svaty Jur. Elle a travaillé en tant que secrétaire général par intérim du Réseau européen des organisations du patrimoine national depuis de nombreuses années, et pendant ce temps a été impliqué principalement dans l’organisation de programmes d’échange européen pour les praticiens du patrimoine en Slovaquie, la République tchèque, la Hongrie, la Lituanie, la Lettonie, l’Irlande et d’Irlande du Nord. Elle a été membre du groupe de pilotage du Interpréter l’Europe – le réseau européen des interprètes du patrimoine. En Slovaquie, elle est un député du patrimoine organisation non gouvernementale en Conseil de Gouvernement slovaque pour les ONG.
Ses intérêts professionnels sont les politiques culturelles des pays européens, les paysages culturels, la gestion des parcs et jardins historiques, l’interprétation de l’environnement et de l’éducation, le tourisme culturel et le développement organisationnel des ONG patrimoine.


Robin Yarrow

rob-pic

Robin Yarrow est un ressortissant Fidji et possède un diplôme en médecine vétérinaire de l’Université de Sydney. Une carrière fonctionnaire à la retraite, il a vécu dans les îles Fidji toute sa vie en dehors de l’entreprise études à l’étranger de degré et deux affectations de service extérieur.

Il a servi comme secrétaire permanent dans quatre ministères sur une carrière de 30 ans, y compris l’agriculture, des affaires étrangères, de la Planification nationale et du tourisme, avant de se retirer en 1999.

En outre, a siégé à de nombreux conseils et est actuellement membre du conseil de la Banque de réserve des Fidji et de la Fiducie nationale de Fidji. Est un fiduciaire seule ONG de Fidji dédié à la protection du patrimoine naturel, NatureFiji. Est également impliqué dans des activités communautaires et sert sur le Conseil national de Fidji Croix-Rouge, Surveillance de quartier et de la SPCA Fidji.

La Médaille du service civil Fidji et a également présenté l’Ordre du mérite agricole par le gouvernement français.

Translate »